Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

La coiffeuse chauve (Love is all you need)

Plus naturellement portée vers le drame, Susanne Bier (Brothers, Open Hearts, Revenge, ...) a sans doute dû se faire violence pour aller sur les terres de la comédie sentimentale (pas tout à fait romantique, il ne faut pas exagérer non plus). Love is all you need charrie son lot de douleurs et de tourments qui rendent le film tout sauf léger et ce n'est pas un coucher de soleil sur une baie italienne qui changera la donne. Néanmoins, la réalisatrice fait comme si elle y croyait : les paysages sont magnifiques et les coeurs s'emballent. Une poignée de sous-intrigues noient un temps le poisson et un brin d'humour caustique reste le bienvenu. Plus que Pierce Brosnan, un rien pincé, c'est l'épatante Tryne Dyrholm qui emporte le morceau et suscite de petites pointes d'émotion. Il y a également dans le film ce qui peut être considéré comme une spécialité danoise à part entière : les fêtes qui foirent lamentablement (voir Festen ou Melancholia). Un élément qui donne un peu de vitalité à cette fausse comédie un tantinet poussive.

PS : Le titre original danois pourrait se traduire par La coiffeuse chauve. Evidemment, c'est moins sexy que Love is all you need.

 




26/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres